Des élections sans passion ni vainqueur

Manque de confiance vis-à vis de toute la classe politique, pessimisme, abstentionnisme massif et fin du bipartisme ont marqué les élections costaricaines de février dernier.

Main Author: Molina Jiménez, Iván
Format: Contribución a publicación períodica
Language: Francés
Published: 2017
Subjects:
Online Access: http://hdl.handle.net/10669/30140
Summary: Manque de confiance vis-à vis de toute la classe politique, pessimisme, abstentionnisme massif et fin du bipartisme ont marqué les élections costaricaines de février dernier.