La féminisation des noms de métier..., une question de mentalités ?

Plus de trente ans se sont écoulés depuis que Lionel Jospin, Premier ministre de la France a accepté la création de la Commission pour la féminisation des titres, grades et fonctions présidée par Benoîte Groult. Depuis, la féminisation traîne un peu en France. Cependant elle a été adoptée par d'...

Descripción completa

Autor Principal: Alfaro Madrigal, Gabriela
Formato: Artículo
Idioma: Inglés
Publicado: Escuela de Lenguas Modernas, Universidad de Costa Rica 2010
Acceso en línea: http://revistas.ucr.ac.cr/index.php/rlm/article/view/9475
http://hdl.handle.net/10669/23879
Sumario: Plus de trente ans se sont écoulés depuis que Lionel Jospin, Premier ministre de la France a accepté la création de la Commission pour la féminisation des titres, grades et fonctions présidée par Benoîte Groult. Depuis, la féminisation traîne un peu en France. Cependant elle a été adoptée par d'autres pays francophones, par les médias et par le public en général.