La Ficelle et les limites du réalisme

La Ficelle est une oeuvre très connue de Guy de Maupassant. Cette nouvelle appelée souvent conte, est parfaitement travaillée pour mettre en évidence la cruauté et la stupidité de la société du XIXe siècle laquelle nous pourrons comparer à celle d’aujourd’hui puisque la nôtre a ses racines là. La Fi...

Descripción completa

Autor Principal: Lobo Montoya, Angelina
Formato: Artículo
Idioma: Español
Publicado: Escuela de Lenguas Modernas, Universidad de Costa Rica 2013
Materias:
vie
Acceso en línea: http://revistas.ucr.ac.cr/index.php/rlm/article/view/12357
http://hdl.handle.net/10669/23842
Sumario: La Ficelle est une oeuvre très connue de Guy de Maupassant. Cette nouvelle appelée souvent conte, est parfaitement travaillée pour mettre en évidence la cruauté et la stupidité de la société du XIXe siècle laquelle nous pourrons comparer à celle d’aujourd’hui puisque la nôtre a ses racines là. La Ficelle attire notre attention par sa force réaliste; cependant, nous considérons que le fait de situer l’oeuvre dans un seul courant littéraire la limite et nous interdit de comprendre d’autres visions du texte. Donc, nous analyserons dans cet article, quelques moyens employés par Maupassant pour rendre son histoire vraisemblable, et alors, nous montrerons en quoi elle est entièrement réaliste et quels sont les limites de ce réalisme qui trouve sa source dans la contradiction. En plus, tous ces aspects nous permettront aussi de montrer l’actualité de l’oeuvre.