Antigone ou la fragilité de la révolte

Antigone est-elle aussi forte que le texte de Jean Anouilh veut nous la faire paraître ? L'entêtement de l'héroïne constitue-t-il sa valeur transcendantale ? La présente réflexion vise à analyser la portée de ces deux interrogations à la lumière de la construction du personnage féminin. Le...

Full description

Main Author: Murillo Chinchilla, Verónica
Format: Artículo
Language: Inglés
Published: Escuela de Lenguas Modernas, Universidad de Costa Rica 2010
Online Access: http://revistas.ucr.ac.cr/index.php/rlm/article/view/9470
http://hdl.handle.net/10669/23837
Summary: Antigone est-elle aussi forte que le texte de Jean Anouilh veut nous la faire paraître ? L'entêtement de l'héroïne constitue-t-il sa valeur transcendantale ? La présente réflexion vise à analyser la portée de ces deux interrogations à la lumière de la construction du personnage féminin. Les idées d'Elisabeth Badinter sur la complémentarité des sexes et de Jean Claude Kaufmann sur la conformation de l'identité s'avèrent de tout intérêt pour l'étude de la dite construction.